Projet Le Groupe de Développement Intégré de l’Artibonite (GDIA) à Petite-Rivière

Le « Groupe de Développement Intégré de l’Artibonite », fondé en 1988 par Irène Belle, enseignante belge à la retraite, s’est fixé pour objectif d’aider les populations très pauvres des villages de Laverdure, Bazin et Gracette (au nord de Port-au-Prince). L’organisation accueille et héberge des orphelins. Elle assure aussi leur formation scolaire.

Des écoles primaire et secondaire ont été inaugurées à Laverdure respectivement en 1992 et 1998. Une école primaire a ensuite été ouverte à Gracette.

Le site dispose de plusieurs structures.

La Maison du Bonheur est une maison d'accueil pour une quinzaine de jeunes. Certains sont pensionnaires. Un repas chaud est également servi aux externes.

Un centre communautaire, la Maison de la Joie, accueille en moyenne une vingtaine d’orphelins. Tous les enfants sont scolarisés. Une petite partie des terres agricoles voisines est cultivée par les monitrices et les enfants les plus âgés.

Un Centre d’Accueil et de Formation, en construction, accueillera 30 garçons (un centre similaire est prévu pour les filles) qui partageront leur temps entre l’école, l’agriculture et l’apprentissage d’un métier.

Un autre objectif du GDIA est la contribution à l’amélioration des conditions de travail de la terre en privilégiant les énergies renouvelables. L’eau destinée à la consommation et à l’irrigation des terres est puisée dans le sol au moyen d’une pompe à énergie solaire et l’électricité est produite à partir de panneaux solaires. L’initiation à la technique du compostage fait aussi partie du programme de formation.

Le GDIA bénéficie de l’aide de nombreux partenaires, belges et étrangers. L’asbl Haïti-Guatemala-La Source fait partie des associations qui se mobilisent activement pour apporter leur soutien au projet.

Le « Groupe de Développement Intégré de l’Artibonite », fondé en 1988 par Irène Belle, enseignante belge à la retraite, s’est fixé pour objectif d’aider les populations très pauvres des villages de Laverdure, Bazin et Gracette (au nord de Port-au-Prince). L’organisation accueille et héberge des orphelins. Elle assure aussi leur éducation scolaire.

Si vous voulez soutenir ce projet en particulier, mentionnez-le clairement en communication de votre virement : Projet GDIA Irène Belle

Vœux de Noël 2018 d’Irène Belle

Chers amis,

Nous commençons très tôt à envoyer nos vœux, d’abord parce que vous êtes très nombreux, et ensuite parce que les moyens de communication sont vite saturés pour les fêtes en Haïti !

Et c’est à vous les amis de La Source que nous écrivons en premier. Malgré les difficultés, dangers et manifestations ici, nous nous battons pour représenter, enraciner et faire vivre « l’esprit de Noël » : amour, respect, solidarité, joie du travail bien fait, espoir d’un avenir meilleur pour tous. Ce sont ces mêmes bonheurs que, avec la santé, nous prions la Providence de vous accorder à l’occasion des fêtes de Noel et pour toute l’année qui vient !

Si vous saviez combien on vous aime ici, combien les Haïtiens vous sont reconnaissants, combien les enfants prient pour tous ces amis qui pensent à eux, leur permettent de se construire un avenir et d’aider leur pays !

Quant à moi, je ne fais plus grand-chose de concret, mais je vois avec plaisir grandir ces jeunes qui ont repris l’école avec conviction, courage et sérieux, qui gardent le cap et le niveau et qui m’entourent avec une grande gentillesse. Pour tout cela, moi aussi, j’ai pour vous tous une immense reconnaissance et je vous envoie toute mon affection,

Irène Belle